Partagez | 
 

 bring back my memories ft. GOLD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
WE ARE CURSED
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 30/10/2015
Célébrité : jenna coleman.
Crédits : tearsflight (avatar), pathos (signature), tumblr (gifs)
Une petite photo :
Véritable identité : l'étoile du berger/l'étoile des souhaits.
Encore des histoires :

MessageSujet: bring back my memories ft. GOLD   Dim 1 Nov - 18:21

bring back my memories

Des jours entiers s'étaient écoulés depuis que la malédiction avait été brisée, tous les habitants de Storybrooke avaient retrouvés les souvenirs de leur vie d'avant. Certains étaient autrefois des princesses ou des princes, d'autres de simples serviteurs ou des paysans, mais Hope était bien différente d'eux. Qui pouvait croire qu'elle était auparavant une Etoile vivant dans les cieux aux côtés de la Lune ? A l'entendre ça paraissait complètement surréaliste et stupide. Pourtant il s'agissait là de la pure vérité. Mais contrairement aux autres maudits la jeune femme n'avait pu retrouver la totalité de ses souvenirs, l'apparence humaine qu'elle arborait ne contenait que très peu de place pour la mémoire et c'est grâce à son père qu'elle avait pu se libérer de la souffrance qu'elle avait enduré lorsque tous étaient revenus tel un boomerang. La Lune avait prit les souvenirs de sa fille afin de la délivrer de la torture qu'elle subissait mais elle pouvait parfaitement lui rendre une partie, seulement Hope devait attendre chaque soir que la Lune éclaire le ciel pour les obtenir. Elle n'avait pas envie de sans cesse demander à son père de l'aider, il avait sûrement bien mieux à faire que de s'occuper d'elle chaque nuit. Alors elle décida de faire quelque chose. Quelque chose qui pouvait être dangereux.

Elle entendit parler d'un sorcier puissant qui s'était reconverti en antiquaire lors de la malédiction, beaucoup d'habitants le craignaient. Seul son nom suffisait à faire trembler n'importe qui, Rumplestiltskin. En ville il se faisait appeler Gold mais il avait toujours les mêmes noirs desseins qu'il avait autrefois lorsque la petite Etoile l'observait avec son père. Pourtant Hope comptait sur sa faculté à avoir des objets spéciaux qui lui permettrait peut-être de garder ses souvenirs avec elle. Après l'avoir surprit pratiqué de la magie sans savoir quel but il suivait, Hope accepta finalement le contrat qu'il lui proposait, à savoir l'objet qu'elle convoitait en échange de son silence. Un marché plutôt équitable avait-elle pensé. Elle lui jura de tenir sa langue et pu obtenir ce collier fait à partir d'un saphir avant de quitter la boutique. Le soir venu elle était allée trouver son père et lui avait demandé de transférer ses souvenirs dans ce collier, lui expliquant qu'elle pouvait avoir le loisir de les retrouver quand bon lui semblait.

Déjà une semaine avait passée depuis ce fameux marché. Evy portait chaque jour ce collier à son cou et elle n'avait qu'à l'effleurer pour retrouver un souvenir particulier, la magie était parfois très utile il fallait l'avouer. Alors qu'elle rejoignait la joaillerie où elle travaillait, elle tenta de récupérer le souvenir de sa rencontre avec Merlin en touchant le pendentif, mais elle avait beau essayer jamais une once de mémoire ne lui revint. Elle tenta avec d'autres mais elle eût à chaque fois le même résultat. Que pouvait-il bien se passer ? Pourquoi cela ne marchait pas ? Des souvenirs précieux à son cœur avaient totalement disparût de sa tête et de son collier, des prières qu'elle avait pu entendre à la découverte de l'Homme tout s'était envolé. Paniquée à l'idée de ne plus rien se rappeler, Hope rebroussa aussitôt chemin et rejoignit la boutique de Gold d'un pas décidé légèrement colérique.

Entrant dans la pièce, elle se hâta de rejoindre le comptoir où elle pu hausser le ton, ce qui était plutôt rare chez elle. « GOLD ! Le médaillon que vous m'avez donné ne fonctionne plus ! » Etait-elle ignorante au point de provoquer le Ténébreux en personne, probablement. Mais s'il y avait bien une chose qu'il ne fallait pas toucher c'était bel et bien ses précieux souvenirs. Elle vit la clochette posée devant elle et tapa dessus à plusieurs reprises sans jamais s'arrêter, espérant que le maître des lieux finirait par se montrer. « Je sais que vous êtes là. Vous feriez mieux de vous montrer si vous ne voulez pas trouver vos précieux objets étalés au milieu de votre fichue boutique ! » Hope n'était pas vraiment quelqu'un d'impulsif de nature, au contraire elle était plutôt douce et tendre lorsqu'elle était une Etoile, mais elle avait toujours été un peu excessive, sans doutes les joies d'avoir un caractère humain.
© 2981 12289 0

________________________________

Die with whoever comes after me
she is the star because when darkness appears, she begins to rise. When darkness appears, she continues to shine. She is the star, alone but strong throughout the night.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SOME ACCUSED
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 26/10/2015
Célébrité : Robert Carlyle
Crédits : Mach.
Une petite photo :
Véritable identité : Rumplestiltskin
Encore des histoires :

MessageSujet: Re: bring back my memories ft. GOLD   Jeu 12 Nov - 21:54


Hope E. Collins + Mr. Gold
« look how she lights up the sky... »
Au fond de mon arrière boutique, entre une table et une chaise, se trouvait mon ancien rouet avec lequel je pouvais si facilement filer de l'or. Ces derniers temps, je m'occupais essentiellement de ceci. Filer. C'était la seule et l'unique méthode pour éviter de trop penser au passé, au présent, ou même à l'avenir. Je voulais être au calme, loin de tout, reclus. Mon ancien château me manquait, en ce sens ; à l'époque, au moins, personne ne venait toutes les demie heure, outré, curieux, ou désespéré, frapper à ma porte... A présent, ma boutique servait essentiellement de réunion tupperware. C'était du moins l'impression que cela donnait ; faisant fi du panneau « fermé » pourtant méthodiquement placé sur la devanture, les gens entraient comme dans un moulin, et ce même lorsque je verrouillais la porte d'entrée. Ils trouvaient toujours le moyen de frapper aux carreaux, ou de m'injurier de l'extérieur. Du moins, pour les plus courageux, car ma réputation me précédait et personne n'avait oublié le monstre sans cœur, ni âme, que j'avais pu être. Que j'étais toujours.

Tout me semblait dérisoire, à présent, futile. J'avais laissé échapper ma seule chance de me rendre à  « New-York » pour retrouver mon fils, Baelfire, et n'avais plus aucune méthode à laquelle me raccrocher, désormais. Alors je filais. Inlassablement. Dans l'espoir de ne pas trop penser. Dans l'espoir de trouver, peut-être, une quelconque idée toute faite en écoutant le grincement répétitif de mon outil de travail. Bae. Bae. Bae. Bae. Incessants murmures. L'or glissait entre mes doigts, retombait dans une cuve. J'avais mis au point une potion afin de sortir de la ville sans perdre la mémoire – je l'avais testé sur un charmant cobaye. Mais sans guide extérieur, cela me serait inutile, et je gardais le service que me devait Emma pour quelque chose d'autre. Au cas où.

Au fond, tu as peur, Rumplestiltskin. Tu as toujours été lâche. Tu ne veux pas affronter la réalité en face. Tu ne veux pas voir la déception, la haine, l'amertume au fond de ses yeux. Tu ne veux pas non plus t'éloigner de Storybrooke, où la magie t'enveloppe. Couard. D'un bond, je me redressai, envoyant une petite boule de cristal au loin ; elle alla se briser contre le mur, en mille morceaux. Reprenant haleine, j'entendis soudainement la porte de ma boutique s'ouvrir et une voix fluette hurler mon nom de substitution. Lentement, je me redressai, la tête tournée vers la porte de mon arrière boutique. Visiblement, la personne en question semblait furieuse. La sonnette retentit. Elle aussi, incessante. L'ombre d'un sourire amusé naquit au coin de mes lèvres. Voilà quelqu'un qui n'avait pas froid aux yeux. Je saisis ma canne, posée contre le rebord de la table où s'entassaient fioles, documents et vieux objets, et m'avançai derrière le comptoir. Je reconnus cette chère cliente entre mille, je lui avais donné un collier ensorcelé en échange de son silence sur mes agissements, que je ne souhaitais pas voir révéler aux grands jours. Pas encore...

« Ne cassez pas ma sonnette, s'il vous plaît ! » lui demandais-je, plus amusé qu'agacé. « En voilà des manières... » soufflai-je en fronçant légèrement les sourcils avant de m'appuyer sur ma canne et de plonger mes yeux dans ceux de mademoiselle Collins. « Il est inutile d'en arriver à la violence, je suis sûr que le problème est fort simple ! »

Je tendis la main pour qu'elle me restitue le médaillon. En vérité, il n'y avait pas de problème. L'objet n'était pas cassé, le sortilège opérait comme il se devait. Nous avions passé un accord, elle et moi, je n'oubliais jamais un contrat, et n'en rompais jamais un non plus. Lentement, je posai le collier sur le rebord du comptoir, appuyant ma main libre à côté, les doigts pianotant sur le bois poli.

« Il fonctionne très bien. Notre contrat était pourtant très clair, ajoutai-je du bout des lèvres, en un demi murmure amusé, je devais vous donner un objet vous permettant de contenir vos souvenirs. Eh bien, vos souvenirs sont à l'intérieur... Si vous ne pouvez pas y avoir accès, qu'y puis-je ? »

Pour lui prouver que je ne me moquais pas d'elle, je fis apparaître le contrat qu'elle avait signé en étant venu me rendre visite, la première fois, et le lui tendis. Il n'y avait indiqué nulle part que le collier lui donnerait accès à ses souvenirs à volonté. En vérité, ils étaient désormais en ma possession. Mais c'était un détail qu'il n'était pas utile de préciser.

by kkam


Spoiler:
 

________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
bring back my memories ft. GOLD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe in Magic :: storybrooke :: Quartier est :: Boutique de Mr. Gold-